Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
15/05/2019

Une kedgeuse ouvre un Coffee Shop à Bordeaux !

Découvrez l’interview d’Hélène Durif, une diplômée de KEDGE qui lance son propre Coffee Shop : Peter

Diplômée de KEDGE en 2016 et après une expérience professionnelle riche, Hélène Durif souhaite se lancer dans l’entreprenariat en ouvrant Peter Coffee Shop en plein cœur de Bordeaux.

Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelle formation avez-vous suivie à KEDGE et avant d'arriver à KEDGE ? 

Après avoir obtenu un Bachelor Management et Relation Client à l'ESC Pau, je passe les concours de KEDGE pour revenir dans ma région d'origine et intégrer cette école réputée. Nous sommes la première promotion à marcher dans les nouveaux locaux de KEDGE. Le parcours à la carte du Programme Grande Ecole, me convient à merveille et je choisis essentiellement des cours liés à mes deux passions : l'entrepreneuriat et la communication. En parallèle, je me lance dans l'aventure Start It, et nous travaillons sur le lancement de la Web Radio Start Hit. Je rencontre des personnes passionnées de musique et assiste à des sessions d'enregistrement. La radio reste aujourd'hui mon média favori. À KEDGE, comme à l'ESC Pau, je rencontre les personnes qui deviennent mes amis. Et avec le recul, je crois que les amis sont ce que l'école nous apporte de mieux.

Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez-vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ?

J'ai obtenu mon premier poste grâce à un forum organisé à KEDGE. Il s'agissait d'un poste de chargée de développement pour une agence audiovisuelle en charge des reportages régionaux pour des chaînes nationales, comme TF1. Je quitte la radio pour la télévision et ajoute l'image au son. Je m'amuse à poser ma voix sur des films d'entreprise, en dehors de mes heures de travail. Je rencontre la femme qui a prêté sa voix pour annoncer les arrêts de tram. Je me lie d'amitié avec mes collègues. Côté travail, je suis en charge du secrétariat. Je développe la location et l'installation de matériel audiovisuel ainsi que la réalisation de films d'entreprise. C'est une petite structure, et je comprends que je ne pourrais pas évoluer. Ainsi, un de mes amis, me propose de faire une journée d'observation avec lui pour que je me rende compte de son métier : chargé d'affaires chez Hilti. Le métier me plait et je passe une série d'entretiens d'embauche avant d'être recrutée. Je collabore avec des entreprises incroyables dont Eiffage Construction, je fais de très belles affaires, je suis libre de gérer mon temps comme je le souhaite, je découvre un milieu très intéressant : celui du bâtiment. Je deviens propriétaire de mon appartement, je rencontre l'homme qui partage ma vie. Je suis bien chez Hilti, mais j'entends l'appel de la création et de l'entrepreneuriat. Alors, je me lance.

 

Quel(le) est votre projet/situation aujourd'hui ? Comment avez-vous eu l'idée et l'envie de faire ce que vous faites aujourd'hui ?

Je décide d'ouvrir un nouveau coffee-shop à l'ambiance décalée. Je souhaite proposer à mes clients des plats salés créatifs, des pâtisseries françaises au visuel déjanté, des boissons qualitatives (jus, café, thé, chocolat). Je souhaite aussi qu'il puisse acheter notre décoration ou qu'ils privatisent le lieu pour leurs évènements. Je souhaite que ce soit un lieu de brunch, un lieu de lunch. Bref, un lieu où on se sent comme à la maison et où on s'amuse. Le choix du nom est une évidence : Peter pour Peter Pan. C'est un personnage libre, créatif et audacieux, qui rassemblent des personnes dans son univers. Je trouve le local grâce à une de mes connaissances. C'est une ancienne ferronnerie, devenue un squat et un repère d'artiste, située au 3 rue de guienne à Bordeaux. Le charme opère sur moi, et même si je mesure l'étendue des travaux, je me lance. Cela fait maintenant quelques semaines que Peter est ouvert. Nous proposons des plats créatifs qui changent en fonction des saisons, nos deux recettes phares : le burger de Peter et le bouillon Pàn. Nous avons 6 pâtisseries :

  • le CheniPan (un opéra au café et ganache Matcha);
  • la Pac'Citron (une tarte au citron, praliné croustillant et meringue);
  • la Super'Verrine Flash (une verrine, biscuit, crème fouettée vanille et fruits de saison);
  • le MoustaChou (un chou à la crème et compote de fruits de saison);
  • le Poudlard Cake (un mi-cuit au chocolat équatorial);
  • le Cookie mortel.

Nos cafés sont torréfiés localement, nos thés sélectionnés par une importatrice de Bordeaux et nos jus extraits par une entreprise située à côté de l'Hôtel de Ville. Nos clients peuvent travailler, petit-déjeuner, lire, déjeuner, jouer, goûter, discuter, bruncher et emporter.

Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?

J'ai l'ambition d'ouvrir plusieurs établissements à travers le monde. Que ce soit Peter ou un autre concept, ils auront pour point commun de faire vivre une expérience aux clients.

 

En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ? 

KEDGE est un vivier de personnes ambitieuses, positives et créatives. Être au contact de ces personnes-là, m'a donné la motivation et l'espoir nécessaire pour me lancer dans l'aventure entrepreneuriale. Les enseignements choisis m'ont bien évidemment aidée lors du lancement de mon projet. J'ai eu, dans le cadre d'un cours, l'occasion de présenter un business plan à un banquier. Cela m'a aidé à orienter mon discours lors de la demande de crédit, pour Peter.

Si vous deviez donner un conseil aux diplômés de KEDGE qui aimeraient faire comme vous, quel serait-il ?

Si je devais faire différemment, je réfléchirais à une idée d'entreprise et je travaillerais dessus en parallèle de mes cours. Développez vos connaissances au maximum car vous avez le temps pour ça. Intéressez-vous aux sports, aux arts, aux travaux manuels, à la mécanique, à l'informatique, à l'économie. Absorbez les informations comme une éponge. Découvrez, explorez et creusez certains domaines. Persuadez votre entourage que vous allez réussir. Il est important qu'ils croient en vous. Si ce n'est pas le cas, détachez-vous-en et entourez-vous de personnes positives.

Hélène, autre chose à ajouter ?

Venez réviser vos partiels de compta chez Peter, avec un bon cookie et un thé glacé ou un de nos plats : réussite assurée (phrase non contractuelle).

PAGE FACEBOOK INSTAGRAM

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.